Accès rapides

Déconnecté

Rejoignez Artiste Plus pour débloquer :


  • La communauté
  • Les groupes de travail
  • Les générateurs de documents
  • Les modèles
  • L'accès aux formations
  • Les guides numériques
  • L'assistance Artiste Plus
Connexion / Inscription Découvrir les formules
Réseau social
Recherchez dans les groupes :

Vous devez avoir un abonnement actif pour débloquer la communauté.

Dans le groupe de l'Accélérateur d'Artiste :

Derniers messages Accelerateur

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe Crypto Artiste :

Derniers messages de crypto artiste

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe "Assistance site web" :

Derniers messages de site web

Favicone
Boutique
Tous les derniers messages :
Version 1.0 TESTNET

La technique secrète de Van Gogh : le contraste simultané

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Comment peindre comme Van Gogh ?

Comment peindre comme Vincent Van Gogh ? Quelle technique secrète utilisait-il pour réaliser ses tableaux époustouflants ? Comment peindre à la manière de Van Gogh, comment imiter son génie secret ? 

Van Gogh. Ce nom à lui seul suscite aujourd’hui plus que jamais admiration,  fascination, sidération et profonde vénération. Beaucoup de peintres cherchent à s’approprier la technique de peinture de Van Gogh. L’originalité de Van Gogh repose sur le marquage des contours et l’utilisation de la technique du contraste simultané des couleurs complémentaires. 

Si vous êtes parmi les admirateurs du style du légendaire Maître hollandais, cet article vous aide à peindre comme Van Gogh, pas le copier platement mais peindre à sa manière grâce à sa technique du contraste simultané.

Qu’est-ce qu’au juste le contraste simultané, la technique de Van Gogh ? 

La technique qu’utilisait Van Gogh, le contraste simultané, remonte dans l’histoire au français  Michel Chevreul. Chevreul est un homme des sciences qui a observé à  l’occasion de son travail l’apparition des différences des couleurs notamment lorsqu’elles sont contraires les unes aux autres. Cette découverte a poussé Chevreul à élaborer la règle du contraste simultané et d’asseoir sa célébrité dans le monde artistique des peintres.

Chevreul remarque l’instabilité de certaines couleurs. Son observation le conduira à cette découverte remarquable qui allait profondément changer la perception de la peinture : c’est la disposition de différentes couleurs, les unes à coté des autres et surtout la vision de celles-ci lorsque ces divers pigments sont ainsi proches qui devrait être l’objet principal du travail de l’artiste peintre et non des préoccupations physico-chimiques inhérentes aux pigments eux-mêmes.

Chevreul énonce alors sa règle du contraste simultané. D’après cette loi, une couleur confère à celle qui est située tout juste à coté d’elle un ton nuancé qui lui offre une certaine complémentarité. Cette propriété provoque l’éclaircissement réciproque des couleurs jouissant de cette complémentarité tandis que celles qui n’en disposent pas semblent plus assombries. Ce résultat se justifie, il a une raison particulière. En effet,  le cerveau est fortement frappé par la couleur qu’il perçoit. Il confère souvent aux choses une forme et une couleur tranchée. C’est la configuration des différents hémisphères de notre cerveau qui justifie ces effets et qui fait qu’il nous semble exister parfois des inquiétudes logiques dans la perception des couleurs.

Voyons maintenant comment  utiliser cette technique du contraste simultané comme Van Gogh dans la réalisation de vos tableaux.

Pour maîtriser la technique du contraste simultané et peindre à la manière de Van Gogh vous devrez être patient et vous exercer souvent. Malgré l’indexation de son oeuvre comme issue de sa folie et imprégnée de sa personnalité unique, comprenez qu’il a un style que vous pouvez saisir. Il existe une forte interaction entre les colorations et les figures. Vous pourrez provoquer des mouvements au visuel grâce au contraste simultané.

 

 

Exemple de contraste simultané :

Comme Van Gogh, travaillez suffisamment les contours

Pour réaliser des tableaux dans le style Van Gogh, faîtes vite comme pour la plupart des tableaux des croquis qui préfigurent et ébauchent votre sujet. À l’aide du pinceau, veillez surtout à préciser les abords des formes, leurs contours. 

Marquez suffisamment ces contours. C’est une étape essentielle. Mais évitez surtout de marquer les contours avec une couleur noire, choisissez une couleur « sale » ou qui présente une complémentarité avec celle de l’élément en question.

Les contours constituent une sorte de support, de fondement, de soubassement  tenant les formes qui elles renvoient à la perception visuelle une apparence d’instabilité, de vibration, de fuite. Marquer les contours permet donc d’équilibrer la peinture. 

Dans les oeuvres les plus saluées de Vincent Van Gogh, vous remarquerez qu’il déforme assez les contours et c’est cette technique qui lui a justement valu beaucoup d’admiration. Vous devez donc aussi modifier la forme des droites rectilignes, accentuer leurs courbures, les rendre difformes afin d’obtenir un équilibrage  réciproque des divers éléments les eux par les autres.

Contraste simultané on a dit, jouez donc sur les contrastes !

Contraste simultané on a dit, jouez donc sur les contrastes !

Vous devez aussi provoquer des contrastes au moment de la coloration, c’est essentiel pour peindre comme Van Gogh. Mais il peut être un peu difficile de choisir les bonnes couleurs pour obtenir l’effet du contraste simultané de Van Gogh, surtout quand vous débutez. Pas la peine de vouloir vous perdre dans plusieurs couleurs. Le grand Van Gogh n’usait que de très peu de couleurs. Mais le secret c’est que sa technique lui permettait de renforcer leurs effet. Toute sa technique consiste à savoir disposer parfaitement les différentes couleurs. C’est à ce niveau qu’il faut contraster le plus possible.

Disposez toujours à proximité l’une de l’autre les couleurs qui présente une complémentarité. L’effet de contraste obtenu de cet emplacement sciemment effectué est que chaque couleur complémentaire permet à l’autre de sortir de façon très prononcée. Chacune accroît l’autre. Par exemple la couleur verte et la couleur rouge sont complémentaires. En les mettant l’une à coté de l’autre, vous intensifierez le rendu final. Vous devez donc vous perfectionner à associer en permanence les colorations comme le faisait si bien Van Gogh. Peut-être que vous ne l’avez pas remarqué ou vous n’y avez pas fait particulièrement attention auparavant. Retournez prendre, observer et analyser les sublimes tableaux de Van Gogh et vous trouverez qu’il joue toujours sur les contrastes.

Remarquons que dans ses oeuvres, Van Gogh utilise les couleurs d’une façon très courageuse. Il recourt sans cesse à la puissance de la complémentarité des couleurs pour donner un résultat très saisissant à la perception. C’est cette méthode qui lui permet d’appuyer simultanément le contraste entre les différentes couleurs dont il fait usage dans sa peinture.

Van Gogh parvient ainsi, sans que l’observateur le sache, à déplacer sa vision dans le tableau et tout cela grâce à la proche combinaison spatiale des couleurs. Cette technique permet à Van Gogh de transmettre des effets lumineux, des ambiances singulières, de provoquer des mouvements ou encore de donner de la profondeur à ses compositions. Van Gogh lui-même l’a plusieurs fois attesté dans ses échanges épistolaires.

 Le prochain Van Gogh, est-ce que ce sera vous ?

Vous savez désormais tout sur la technique du contraste simultané de Vincent Van Gogh. Exploitez donc la force de la complémentarité des couleurs et jouez sur contraste pour accoucher d’oeuvres qui ressembleraient à s’y méprendre à celles de Van Gogh ou même mieux.

Il ne vous reste plus qu’à pratiquer, pratiquer et encore pratiquer ! Mais en imitant les grands, n’adoptez pas une attitude passive et froidement reproductrice, faîtes surtout de nouvelles expériences, tentez des choses, c’est ainsi que vous parviendrez aussi à votre originalité dont les générations futures s’inspireront à leur tour.

1 réflexion sur “La technique secrète de Van Gogh : le contraste simultané”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez la lettre des Artistes ! (desincription en 1 clic en bas des mails)

Juste pour vous

Bonjour cher artiste.
Rejoignez Artiste Plus pour débloquer toutes les fonctionnalités de la plateforme.

En savoir plus

Espace formations :

Accès à l'accélérateur d'artiste Accélérateur d'Artiste : En savoir plus
Accès à Crypto Artiste Crypto Artiste : En savoir plus
Accès au site internet Artiste Plus Site Internet : En savoir plus
Menu
Accès rapides

Déconnecté

Rejoignez Artiste Plus pour débloquer :


  • La communauté
  • Les groupes de travail
  • Les générateurs de documents
  • Les modèles
  • L'accès aux formations
  • Les guides numériques
  • L'assistance Artiste Plus
Connexion / Inscription Découvrir les formules
Réseau social
Recherchez dans les groupes :
Tous les derniers messages :

Vous devez avoir un abonnement actif pour débloquer la communauté.

Dans le groupe de l'Accélérateur d'Artiste :

Derniers messages Accelerateur

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe Crypto Artiste :

Derniers messages de crypto artiste

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe "Assistance site web" :

Derniers messages de site web

Favicone
Boutique

Besoin de conseils ?

Rejoignez notre courriel afin d’obtenir l’accès à des formations gratuites en exclusivité et tous nos meilleurs conseils pour développer votre carrière artistique !​

pas de spam et désinscription en un clic en bas de nos e-mails.