Accès rapides

Déconnecté

Rejoignez Artiste Plus pour débloquer :


  • La communauté
  • Les groupes de travail
  • Les générateurs de documents
  • Les modèles
  • L'accès aux formations
  • Les guides numériques
  • L'assistance Artiste Plus
Connexion / Inscription Découvrir les formules
Réseau social
Recherchez dans les groupes :

Vous devez avoir un abonnement actif pour débloquer la communauté.

Dans le groupe de l'Accélérateur d'Artiste :

Derniers messages Accelerateur

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe Crypto Artiste :

Derniers messages de crypto artiste

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe "Assistance site web" :

Derniers messages de site web

Favicone
Boutique
Tous les derniers messages :
Version 1.0 TESTNET

Tout savoir sur les NFTs et leur environnement [Le guide ultime]

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Sommaire

Tout savoir sur les NFTs

Si les monnaies ont trouvé leur équivalent numérique avec les crypto monnaies, c’est au tour des œuvres d’art de faire leur entrée dans le monde numérique. Ce qui est tout à fait normal, car les œuvres d’art ont toujours suscité de l’envie et de l’admiration et par voie de conséquence ont toujours fait objet de vol. 

Quoi de mieux alors que de leur attribuer une identité numérique, de les rendre authentiques, Infalsifiable et de surcroît de justifier de leur possession. Ceci est alors possible grâce à la blockchain et grâce à une technologie basée sur l’utilisation des jetons non fongibles désignés sous le sigle anglais NFT.

Dans ce guide, je vais tout vous expliquer :

Pour commencer, de quoi on parle ?

Cette technologie est presque aussi révolutionnaire qu’internet.

Je le répète régulièrement, mais vous en entendez souvent parler de NFTs, pourtant, ce n’est que le début.

Nous sommes à l’aube d’une révolution numérique et comprenez bien que les NFTs, la blockchain, les crypto monnaies et très bientôt les metaverses sont les technologies qui façonneront tout cet écosystème numérique.

Voici un très simple schéma qui vous permettra de comprendre facilement pourquoi je vais vous expliquer d’abord ce qu’est la blockchain, ensuite les crypto-monnaie puis enfin les NFTS. 

La phrase qui pourrait accompagner ce schéma est : 

« On achète des NFTs AVEC des crypto-monnaies SUR la blockchain » 

Dit de façon un peu plus technique : 

La « preuve » que nous sommes le nouveau propriétaire de notre NFT est enregistrée grâce à la  transaction effectuée avec nos crypto-monnaies sur la blockchain » 

Vous comprenez probablement tout de suite pourquoi ce sont trois domaines indissociables, comme  c’est le cas pour internet et les emails par exemple. 

Cette article aura des petits air de tutoriel sur la finance, mais c’est indispensable pour comprendre le fonctionnement et je suis certain que vous allez apprendre des choses. (n’hésitez pas à laisser un commentaire d’ailleurs si cet article vous plait)

Allez, on se prépare un café puis on y va ! 

Commençons donc part le commencement : Qu’est-ce que la Blockchain ?

En termes clairs, la blockchain s’apparente à une grande base de données, mais différente de celles que l’on connaît de façon classique. Les bases de données traditionnelles sont en général gérées par leur propriétaire ou par une institution qui dirige l’accès à leur contenu. La blockchain quant à elle, se distingue de cela par son absence de propriétaire. Elle est partagée entre tous les utilisateurs qui ont libre accès aux informations liées à chaque transaction qui y sont stockées.

Le mathématicien Jean Paul Delahaye définit la blockchain de façon très imagée en la comparant à « un très grand cahier, que tout le monde peut lire librement et gratuitement, sur lequel tout le monde peut écrire, mais qui est impossible à effacer et indestructible ». C’est ce qu’on peut appeler la blockchain publique. Elle peut également être privée en étant uniquement réservée à seulement quelques utilisateurs plus restreints dont l’accès est bien réglementé.

En effet, on notera qu’il y a plusieurs blockchains, elles fonctionnent un peu comme des réseaux. Il est cependant possible de « switcher » d’une blockchain à une autre, mais ce n’est vraiment pas le sujet ici. 

Par exemple, on retrouvera parmi les blockchains les plus connues : la blockchain EthereumBinance Smart Chain, Polygon et Avalanche.

Il y a des grandes chances que vous utiliserez l’une des deux premières.

 

Afin que vous compreniez un peu mieux quels avantages elles procurent, sachez que les informations et les données de la blockchain obéissent à 3 caractéristiques principales.

  • Chronologiques : les transactions sont intégrées les unes à la suite des autres au fil du temps ;
  • Immuables :les informations ne peuvent être supprimées. Une fois la transaction certifiée, elle est inscrite dans l’historique de façon indélébile ;
  • infalsifiables : il est impossible de modifier une transaction après son intégration à la blockchain. En cas d’erreur, une deuxième transaction annulant la première doit apparaître. Les deux seront alors visibles.

De cela, il en découle de nombreux domaines d’application, en voici quelques-uns :

Quels sont les différents domaines d'application de la blockchain ?

Outre le domaine des finances, cette technologie peut-être vraiment utiles dans d’autres secteurs à savoir :

  1. La logistique : Grâce à la blockchain les entreprises pourront avoir une vision plus globale de leur chaîne d’approvisionnement. Du producteur à la livraison en magasin, toutes les données sont enregistrées au fur à mesure de la production.
  2. La santé : il s’agit là de regrouper les informations médicales des patients en un seul endroit grâce à la blockchain afin d’éviter les risques de violation de confidentialité ou de pertes de données.

    La blockchain peut s’appliquer également à d’autres domaines comme la pharmacie, l’assurance, l’administration ou la banque.

C’est grâce à cette technologie que le célèbre Bitcoin est né, la première cryptomonnaie. C’est la raison pour laquelle les deux ont été créés la même année en 2008. À part le Bitcoin, les autres crypto monnaies fonctionnent également à travers ce principe.

Même si la blockchain a été créée essentiellement pour servir les crypto monnaies, au fil des années, nous nous sommes rendu compte que son principe pouvait être utile pour bien d‘autres choses.

C’est quoi une crypto-monnaie et comment ça fonctionne ?

A) c’est quoi une crypto monnaie ?

Si vous ne connaissez rien aux crypto monnaies et si vous pensez que c’est une « bulle », je vous invite à lire attentivement cette partie de l’article !

Je ne vais pas rentrer dans les détails techniques ici, j’aborde TOUT dans la formation Crypto Artiste, mais je vais brièvement vous expliquer avec mes mots tous les aspects les plus importants qui vous permettront de comprendre la suite sans problème.

Pour commencer, comme son nom l’indique une crypto monnaie est une monnaie cryptée. C’est une monnaie totalement numérique, sans équivalent physique, qui n’est pas régulée par une institution et n’a pas non plus d’équivalent en terme de valeur comme pourrait l’avoir le dollars et l’euro.

Ces crypto monnaies servent essentiellement à spéculer, à épargner de l’argent et à effectuer des paiements, en effet, lorsqu’on fait un paiement en crypto monnaies, c’est comme un paiement un liquide, c’est un paiement de pair-à-pair, nous n’avons pas besoin de passer par l’intermédiaire d’une banque ou d’un moyen de paiement comme une carte bancaire ou un processeur, tel que PayPal par exemple.

Il existe beaucoup de crypto monnaies et de nouvelles sont lancées tous les jours. Cependant, les plus connues et les plus « grosses » sur le marché (en terme de capitalisation) restent et resteront des valeurs sûres.

Sachez qu’elles fonctionnent toute de façon différente, dans mon exemple, je vais prendre le Bitcoin, car comprendre son fonctionnement, c’est la base.

B) Comment fonctionne le Bitcoin et pourquoi c’est une valeur sûre ?

Les monnaies traditionnelles telles que l’euro ou le dollar sont gérées par les banques centrales (on appelle ça des monnaies fiduciaires), ces banques peuvent à tout moment mettre en circulation la quantité d’argent qu’ils souhaitent. 

Avec le Bitcoin, c’est tout le contraire : la quantité de bitcoin est limitée et son fonctionnement à été pensé de sorte à ce qu’il soit un équivalent à l’or = l’or numérique.

Le nombre de Bitcoin en circulation augmente seulement grâce aux mineurs, ce sont (pour faire simple) les personnes qui effectuent des calculs avec des ordinateurs spéciaux un peu partout dans le monde afin de sécuriser les transactions sur la blockchain, ils sont récompensés en gagnant des petites fractions de Bitcoin : on appelle ça le minage.

Le nombre de Bitcoin maximum en circulation est fixé (telle la quantité d’or sur terre par exemple) et est fixé à 21 Millions

C’est le premier point qui fait que sa valeur augmente, il se raréfie car il n’est pas illimité

Actuellement, il y en a déjà 18 millions en circulation et le dernier Bitcoin devrait être miné en 2140.

Le Bitcoin a été lancé en 2008 et on a déjà miné 18 Millions ? Pourquoi faut-il encore autant d’années pour obtenir le dernier Bitcoin me demandez-vous ?

Et bien c’est très simple, c’est encore une fois une métaphore à l’or, c’est de plus en plus difficile d’en trouver car la ressource se raréfie, avec le Bitcoin c’est pareil : au bout d’un certain nombre prédéfini de Bitcoin débloqués/minés, la difficulté des calculs augmentent de plus en plus et les mineurs obtiennent de moins de moins de Bitcoin (on appelle ça un « halving »). 

C’est l’une des raisons pourquoi sont prix augmente.

C’est pour cela que la date du dernier Bitcoin distribué sera seulement aux alentours de 2140.

On appelle ça un actif déflationniste. Il n’est pas soumis à l’inflation qui provoque une perte indirecte de valeur.

Pour les amateurs de graphiques, en voici qui montre (en bleu) le nombre de BTC en circulation et en doré, la distribution qui réduit petit à petit

C) Comment obtenir des crypto-monnaies ? Les échanger contre des euros et inversement ?

C’est très simple, il vous suffit d’obtenir une adresse sur la blockchain, c’est comme une adresse e-mail par exemple, composée d’une longue suite de chiffre telle que : 

0xFFb6c0614D923e185c9104A2b51B138B2d505b68 

Pour en obtenir une, vous avez deux solutions : 

La première est la plus rapide consiste à créer un portefeuille numérique, cela vous permettra de recevoir des crypto monnaies et de les utiliser, mais vous ne pourrez pas en acheter (avec votre carte bancaire ou autre) 
Vous pouvez le faire en quelques minutes (c’est très simple) avec l’application Metamask (c’est l’une des plus connues, elle est disponible pour tous les navigateurs et tous les téléphones.)

La seconde solution est de créer un compte sur un exchange centralisé tel que Binance. Cela vous permettra d’acheter des crypto monnaies pour la première fois contre des euros si vous n’en avez pas. 

Un exchange est une plateforme d’échange en ligne pour les crypto monnaies, elle est centralisée si elle est gérée par une entreprise et si elle est autorisée à faire des transactions en monnaie habituelle (€/$) contre crypto monnaies et inversement. 

Contrairement à ce que l’on croit, on peux en quelques secondes, revendre ses crypto monnaies contre des euros, ou payer directement avec crypto monnaies dans n’importe quel commerce (la conversion en euros se fait lors du paiementBinance propose une carte bancaire qui permet de faire cela avec une facilité déconcertante)

⚠️  Attention : en France, les bénéfices liés aux cryptomonnaies sont imposés à hauteur de 30% et c’est à déclarer une fois la reconversion en euros, donc également valable aussi lors de l’utilisation de la carte bancaire. (c’est à savoir, pensez à vous renseigner.) 

Aussi, afin d’être complet, je tiens à préciser qu’il existe aussi des exchanges décentralisés, qui permettent seulement les échange cryptos vers cryptos, mais ce n’est pas le sujet ici. 

En général, on commence par s’inscrire sur un exchange tel que Binance (c’est l’un des plus utilisés.) mais l’utilisation d’un portefeuille comme Metamask est tout de même indispensable pour acheter et vendre des NFTs. 

D’ailleurs, on y vient enfin ! 

Qu'est-ce qui se cache sous ce sigle de 3 lettres NFT ?

 NFT est un sigle anglais qui signifie Non-Fungible Token et qu’on traduit en français par jetons non-fongibles. Ne vous méprenez pas sur le terme « Jeton». Il ne s’agit pas d’une pièce de métal utilisée pour effectuer des paiements, mais plutôt d’un identifiant pseudonymisé donnant un accès restreint à un système d’informations. 

Le fait qu’il est non fongible veut dire qu’il n’est pas interchangeable. On ne peut pas le remplacer par un autre NFT bien qu’ils soient de la même nature. C’est ce qui caractérise un NFT et le différencie des cryptomonnaies qui sont quant à elles interchangeables et aussi consommables.

Par exemple, si vous aviez acheté un Bitcoin en 2011 à quelques dizaines d’euros et qu’au contraire, j’ai acheté le mien il y a quelques semaines à plusieurs dizaines de milliers d’euros, nous pourrions très bien les échanger, ça reste un bitcoin, en tout point identique et aujourd’hui, de même valeur.

Un NFT quant à lui, à des caractéristiques qui lui sont propres, un peu comme les cartes à collectionner « Panini » de notre enfance représentant des joueurs de foot (j’aime pas le foot, mais c’est l’exemple que j’ai en tête.)

Pour résumer, Les NFTs sont donc virtuels, numériques et surtout comme je le disais ils possèdent des propriétés uniques. C’est la raison pour laquelle ils sont utilisés pour rendre authentiques les œuvres d’art ainsi que tout ce qui constitue une œuvre immatérielle, mais pouvant tout de même avoir une existence physique. 

Ce sont des actifs uniques qui en dépit de leur côté virtuel peuvent être créés, achetés et vendus comme n’importe quel autre bien. C’est grâce à tout ces points que pour la première fois, nous sommes capables de pouvoir certifier et de pouvoir donner une valeur un fichier numérique (pour parler globalement).
Directement transférables entre deux personnes, les NFTs sont émis et sécurisés sur une blockchain grâce aux transactions effectuées en cryptomonnaie. 

Maintenant que nous en savons un peu plus sur ce qui constitue un NFT, je vais répondre à une question évidente :

Qu'est-ce qui m’empêche de copier/coller un NFT ? Pourquoi je voudrais l’acheter ?

C’est une question que nous nous sommes tous posée.

Ok, nous pouvons authentifier le propriétaire d’un NFT, mais techniquement, si je fais clic droit, je peux enregistrer l’image du NFT sur mon ordinateur ?

C’est du bon sens, pourquoi quelqu’un voudrait posséder de l’art numérique s’il peut être visualisé et copié à l’infini par tout le monde ?

Ce qu’il faut bien comprendre ici, c’est que c’est finalement dans l’intérêt du propriétaire du NFT original. En effet, plus « la copie » du NFT sera connu et répandu, plus sa valeur augmentera et plus il y aura des potentiels intéressés pour l’acheter au meilleur prix !

À l’aube de cette révolution numérique, la barrière entre les objets physique et virtuels tant à se réduire, aujourd’hui un objet virtuel peut être unique, utilisable et avoir une vraie valeur.

C’est un des points essentiels de cette révolution. Cela peut paraître, je vous l’accorde, un peu étrange, mais il y a vraiment un switch mental à faire pour comprendre ce nouveau monde numérique qui va vraiment devenir de plus en plus omniprésent. 

C’est comme aux débuts d’internet et comme je dis souvent, nos petits enfants n’auront pas ce switch mental à faire : ils évolueront probablement dans un monde où le contenu numérique sera aussi distinct et tactile que les objets physiques le sont pour nous. Difficile à croire et un peu effrayant à première vue, mais c’est pourtant bien réel.

Ce qu’il faut savoir également, c’est que les NFTs peuvent avoir d’autres utilités outre l’art et la spéculation. Voici quelques domaines dans lesquels les NFTs ont de l’avenir.

 

  1. Le gaming.
    Les NFTs vont considérablement révolutionner ce domaine, bien que la plupart des artistes qui consultent notre site ne soient probablement pas friands de jeux vidéo. Dans ce domaine, les NFTs peuvent être utilisés pour donner la propriété d’un bien immobilier par exemple, ou d’un objet spéciale tel qu’une armure par exemple. Cela permet aux joueurs de s’échanger les objets ou de les vendre contre des crypto monnaie. Cela créer une réelle économie au jeu et permet même aux meilleurs joueurs de générer des gains ! Pour ne citer qu’eux, les jeux vidéo NFT populaires en ce moment sont AxieInfinity et Mana Decentraland.
  2. Le sport.
    Dans le monde du sport, les NFTs sont utilisés pour créer d’autres produits ou services afin de proposer des expériences uniques aux mordus du sport en particulier et aux téléspectateurs en général. Par exemple, la NBA propose des courtes vidéos de matchs basket certifiées par des NFTs.

  3.  La musique.
    Certains artistes chanteurs ou musiciens n’hésitent pas à vendre leur album ou leurs projets musicaux sous forme de jetons non-fongibles. Une manière à eux de protéger leurs œuvres par cette licence d’exploitation version numérique qu’est le NFT, ils peuvent aussi raréfier leur musique en proposant par exemple, un nombre de NFT limité.

  4. Les accès en ligne.
    Point non-négligeable que cette technologie va révolutionner, ce sont les accès en ligne.
    Je parle ici des accès pour des formations par exemple, cela permet de limiter les places et de permettre aux élèves de revendre leurs pass d’accès à la formation (grâce aux royalties, le créateur perçoit tout de même un pourcentage sur la revente de cet accès.)
    On pourra aussi se servir de NFTs pour créer des accès infalsifiables à des conférences en ligne, accès à des logiciels pour éviter le piratage ou encore accès à des concerts en réalité virtuelle dans le metaverse (monde virtuel, en réalité virtuelle)
    tient, c’est marrant Facebook investit plusieurs dizaines de milliards de dollars dans les métavers et change de nom pour « Meta » …
     Ça à de l’avenir ce Metatruc ? À vous de juger.

  5. Constituer des biens dans le Metaverse.
    Ces univers virtuels, appelés Metaverse (ce n’est pas encore disponible, mais ça arrive…) seront des univers numériques dans lesquels on pourra presque tout faire en réalité virtuelle. Dans quelques années, vous pourrez assister à un concert avec ami situé à l’autre bout du monde, grâce à votre masque de réalité virtuelle fixé sur la tête. Ils y aura probablement d’autres Metaverse dans lequel vous pourrez « jouer » et utiliser les NFTs pour acheter des biens, tels que des voitures par exemple (je vous conseille le film « Ready Player One » au sujet des metaverses, vous comprendrez de quoi il s’agit).

 

Comment utiliser les NFTs en parallèle de l'art traditionnel ?

Pour finir, en tant qu’artiste, vous vous demandez probablement pourquoi c’est intéressant et comment vous pourriez appliquer cette technologie en parallèle de votre art traditionnel, la peinture, la sculpture, le dessin ou tout autre activité créative.

Je vous ai donner quelques exemples dans cette vidéo extraite de ma formation Crypto Artiste, qui traite de ce sujet !

Bon visionnage !

Vous souhaitez aller plus loin ?

Découvrez nos programmes d’accompagnement sur les NFTs et cette opportunité n’aura plus de secret pour vous !

Crypto Artiste

En 2022, vous ne pouvez plus passer à côté de l’opportunité des NFTs.

Dans ce programme, le seul en français dans ce domaine, je vous explique TOUT à propos des NFTs. Que vous souhaitiez explorer une nouvelle manière de vendre ou d’authentifier vos œuvres, nous vous offrons l’occasion de découvrir tous les tenants et les aboutissants de cette technologie. 

Nous allons vous expliquer et vous montrer le processus de création de A à Z, en passant par la théorie et en utilisant nos propres mots. Peu-importe votre niveau de connaissance, à la fin de ce programme, vous serez prêt pour l’univers de demain : celui des cryptomonnaies et des NFTs.

La seule formation francophone complète au sujet des NFTs

La bible des NFTs

Percez le secret des NFTs avec ce guide vous expliquant TOUT ce que vous devez savoir pour profiter de l’opportunité de la décennie !

Il est fort probable que les NFTs changeront définitivement votre approche artistique si vous commencez à en créer et à en vendre. 

En moins de 30 minutes, vous allez pouvoir créer vos propres NFTs !

Apprenez aujourd’hui, appliquez les connaissances et vendez vos premiers NFTs dès demain.

Pour finir, découvrez en exclusivité l'univers de notre collection NFT Crunchy Fury World !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rejoignez la lettre des Artistes ! (desincription en 1 clic en bas des mails)

Juste pour vous

Bonjour cher artiste.
Rejoignez Artiste Plus pour débloquer toutes les fonctionnalités de la plateforme.

En savoir plus

Espace formations :

Accès à l'accélérateur d'artiste Accélérateur d'Artiste : En savoir plus
Accès à Crypto Artiste Crypto Artiste : En savoir plus
Accès au site internet Artiste Plus Site Internet : En savoir plus
Menu
Accès rapides

Déconnecté

Rejoignez Artiste Plus pour débloquer :


  • La communauté
  • Les groupes de travail
  • Les générateurs de documents
  • Les modèles
  • L'accès aux formations
  • Les guides numériques
  • L'assistance Artiste Plus
Connexion / Inscription Découvrir les formules
Réseau social
Recherchez dans les groupes :
Tous les derniers messages :

Vous devez avoir un abonnement actif pour débloquer la communauté.

Dans le groupe de l'Accélérateur d'Artiste :

Derniers messages Accelerateur

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe Crypto Artiste :

Derniers messages de crypto artiste

Aucun sujet pour le moment !
Dans le groupe "Assistance site web" :

Derniers messages de site web

Favicone
Boutique

Besoin de conseils ?

Rejoignez notre courriel afin d’obtenir l’accès à des formations gratuites en exclusivité et tous nos meilleurs conseils pour développer votre carrière artistique !​

pas de spam et désinscription en un clic en bas de nos e-mails.